Blog

Le Français ou La symphonie des mots

Le Français ou La symphonie des mots

"La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle."

Anatole France

Bien que dans l’année de grâce 2021, nous vivons toujours sous l’effet de la tour de Babel. Puisque les langues se multiplient… Et il faut y faire face. Pas d’autre chance que d’apprendre le plus de langues étrangères possible. Aujourd’hui, citoyens d’une Europe où la libre circulation est garantie, l’apprentissage des langues n’est pas seulement une opportunité de communication réelle et profonde avec des citoyens de différents espaces et cultures, mais aussi une opportunité de développement ultérieur, une opportunité d’études ou de perfectionnement professionnel, d’autant plus que la mondialisation est un phénomène qui ne peut plus être nié ou arrêté.

Parce que l’apprentissage des langues apporte l’accumulation culturelle, dans le sens que l’on apprend la civilisation d’un peuple et on a accès à sa culture lorsque l’on apprend une langue.

Et si l’on ne peut pas apprendre toutes les langues parlées sur la Terre, ni même celles qui sont parlées en Europe, il faut du moins apprendre les langues qui ont gagné elles-mêmes une circulation internationale. Et, heureusement, le français en est une.

Une langue d’une riche histoire, très variée, un diamant qui brille et dont la brillance nous échappe des fois, puisqu’elle est souvent trompeuse… avec ses multiples registres. Il faut s’en approcher avec du sérieux, même quand on le fait en jouant. Le français est attirant et glissant en même temps, car si l’on réussit à saisir le sens d’un mot dans un contexte, dans un autre celui-ci nous échappe…

Et alors on se rapporte au dictionnaire – le "livre des mots" – puisque, dans l’apprentissage de n’importe quelle langue, au commencement était le mot… "Les mots sont des amis fidèles, des serviteurs zélés, qui se sont toujours prêtés à nos fantaisies, à nos manigances, à nos acrobaties intellectuelles. Les mots sont des cailloux, des bijoux, des cachous, des joujoux."

"Sauf homonymie, chaque mot a un son qui n’appartient qu’à lui. Il y a des mots moelleux et des mots âpres. Des mots bien-aimés et des mots dont la réputation est détestable. Des mots vifs comme des libellules et des mots lourds comme des hippopotames. Des mots discrets comme des violettes et des mots m’as-tu-vu. Mais, quels qu’ils soient, tous les mots, même ceux qui désignent les maux les plus effroyables de l’humanité, méritent d’être connus" – voilà quelques belles considérations qui constituaient le texte d’une des dictées de Bernard Pivot (la dictée d’Amiens – 2005).

Le chemin est long et souvent pénible, dans l’apprentissage d’une langue: l’on part du mot pour arriver au texte et on retourne ensuite au mot pour enrichir sans cesse son vocabulaire, ses connaissances. Pour accomplir sa tâche, on a besoin de bons compagnons – des instruments de confiance – qui doivent nous guider dans ce parcours, les dictionnaires. Parce que, comme le disait Anatole France, "le dictionnaire est le livre par excellence. Tous les autres livres sont dedans: il ne s’agit plus que de les en tirer".

prof. Limba franceză, Eliza Pop
Școala Gimnazială "Alexandru Ivasiuc" – Baia Mare

Sitografie
http://aulas.pierre.free.fr/div_dic.html#amiens
http://yael.boublil.free.fr/usage_du_dictionnaire.htm

Articole similare

Informare

Acesta este website-ul oficial al Școlii Gimnaziale "Alexandru Ivasiuc".

Toate materialele și fișierele grafice de pe acest website sunt protejate de legea drepturilor de autor, cu modificările și completările ulterioare, și nu pot fi reproduse fără acordul expres al Școlii Gimnaziale "Alexandru Ivasiuc".

Orarul școlii